X

Plus de 4 ans après son arrestation dont 30 mois passés à Fresnes, Felix Benedetti était jugé devant le tribunal correctionnel de Paris.

Il a été condamné à 5 ans de prison ferme sans mandat de dépôt et une inscription au fichier FIJAIT qu’il a d’ailleurs refusé de signer.

L’acharnement politico-judicaire contre ce militant nationaliste continue et révèle une nouvelle fois l’incompétence et la corruption d’une institution à bout de souffle.
En effet, l’État français fait payer le prix fort à toutes celles et ceux qui s’élèvent contre lui et qui œuvrent pour l’émancipation de notre peuple.

Ghjuventù Paolina apporte son soutien inconditionnel à l’un de ses fondateurs, Félix Benedetti, aujourd’hui victime d’une mascarade étatique et d’un simulacre de justice.
Ces hommes qui choisissent la voie d’un engagement total transcendant toute logique partisane, doivent être soutenus par le peuple Corse.

Notre syndicat apporte également son soutien à toutes celles et ceux qui sont constamment traqués par la justice française.

À ses femmes et à ses hommes, enfants du peuple Corse, épris de liberté voulant vivre sereinement sur leur terre et qui subissent une traque judiciaire, nous leur apportons un soutien plein et entier.

Qu’ils sachent que chaque injustice ne fait que renforcer la quête de liberté d’un peuple sur le chemin de l’émancipation.

Più che mai, LIBERTÀ PER I PATRIOTTI !
Sustegnu à l’incarcerati !
Strada diritta è core in fronte !

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)