X

Michel Castellani. Professeur des Universités en Economie, militant des premières heures de l’ARC, Michel Castellani a été le benjamin de la première Assemblée de Corse en 1982 sur la liste du mouvement autonomiste Unione di u Pòpulu Corsu.

Depuis, son parcours a toujours été fidèle aux idéaux nationalistes : terre, peuple, langue. De tous ces combats, il garde une expérience incontestable et une connaissance parfaite de ce demi-siècle de luttes et d’avancées ; mais cette candidature est certainement la plus importante qu’il aura à porter, 15 mois après l’accession aux responsabilités de la Collectivité Territoriale pour le nationalisme corse. Elu de Inseme per Bastia, adjoint au maire de Bastia en charge de l’urbanisme et de la planification, il a été l’un des premiers élus de Femu a Corsica. Il est un des acteurs de l’évolution fulgurante qu’ont vécu les nationalistes ces dix dernières années.

Aujourd’hui sous les couleurs de l’ensemble de la majorité territoriale, il saura faire entendre la voix de la Corse au Palais Bourbon.

Juliette Ponzevera. Elle est le pendant féminin et le pari jeunesse de ce binôme. Mais elle n’est pas vraiment novice en politique, en arpentant le terrain du Nebbiu et de la Conca d’Oru depuis de nombreuses années. Bien qu’élue sur la liste de Femu a Corsica, elle a gagné la confiance de l’ensemble de la majorité territoriale par cette implication de terrain, notamment auprès du monde associatif. Issue d’une des plus anciennes familles de commerçants bastiais, elle a travaillé durant 15 ans dans une association de services d’aides à la personne et se consacre aujourd’hui à son mandat de conseillère territoriale.

ARRITTI

#Corse #Législatives2017 – #PerACorsica occupe aussi le terrain des réseaux sociaux

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)