X

(Alta Frequenza) Le rideau est tombé sur les Ghjurnate Internaziunali di Corti édition 2016, les premières depuis l’arrivée des nationalistes aux responsabilités à l’Assemblée de Corse en décembre dernier.

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) –  Organisées par Corsica Libera dans un lieu emblématique, celui de la citadelle de Corte, ces journées ont vu une nouvelle fois de nombreuses délégations internationales prendre part à cette grande messe politique. Répressions syndicale et politique, mais aussi projet d’Europe des peuples étaient au programme. Mais le temps fort de ces Ghjurnate, comme à l’accoutumée, était constitué par le débat sur la situation de la Corse, intitulé « Guvernu corsu : custruimu a Nazione », avec à la tribune une très grande partie de l’Exécutif de Corse et le président de l’Assemblée de Corse. Corsica Libera a ensuite tenu son traditionnel meeting de clôture, avec un message d’union et de combat véhiculé devant plus d’un millier de personnes.

jean marie poli

Nous aurons l’occasion d’y revenir dans nos prochaines éditions. Pour revenir sur la question des prisonniers politiques, le président de l’Associu Sulidarità, Jean-Marie Poli, a, lors d’une prise de parole, appelé le peuple corse à se mobiliser face au déni persistant du gouvernement en la matière.

Ecoutez Jean-Marie Poli

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)