Breaking News

#Corse – Statut d’auto-entrepreneur : vive contestation de François Gabrielli

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Nadine Morano, nous en avons déjà parlé à propos de la taxe d’apprentissage, n’a pas entendu que des louanges lors de son voyage en Corse. Francois Gabrielli, avec un bel aplomb, n’a pas manqué de lui dire tout le mal qu’il pense du statut d’auto-entrepreneur, présenté par ailleurs comme un progrès social important dans la lutte acharnée contre le chômage. 2000 inscriptions à ce dispositif pour la seule année 2011 en Corse ! Trop, c’est trop, pense le président de la Chambre de Métiers régionale. Il s’agit ni plus ni moins de la régularisation du travail au noir ! François Gabrielli le pense et il nous l’a dit, comme il l’a dit à Nadine Morano.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – Nadine Morano, n’avemi dighjà parlatu à prupositu di a tassa d’amaparera, ùn hà micca intesu chè belli parolli duranti u so viaghju in Corsica. François Gabrielli, cù determinazioni, ùn s’hè micca scurdatu d’ammintà tuttu u carattaru pessimu pà contu soiu di u statutu d’auto intraprenadori, prinsintatu altrò com’è un prugressu suciali impurtanti ind’a lotta spietata contr’à u disimpiecu. 2 000 scrizzioni à issu dispusitivu quì solu pà l’annu 2011 in Corsica ! U troppu stroppia, pensa u presidenti di a Camara di i Mistieri righjunali. Si tratta pà daveru di a rigularisazioni di u travaghju dittu « à u neru ». François Gabrielli a pensa è a ci hà ditta, com’ellu l’hà ditta à Nadine Morano.

Ecoutez François Gabrielli.

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: