Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – La rigueur cette fois-ci ne prendra pas la connotation Canada Dry, c’est vraiment la rigueur, même si le gouvernement lui préfère encore aujourd’hui le terme Austérité. François Fillon l’a dit lundi soir, sans un nouveau plan d’austérité, la France pourrait se diriger vers la faillite pure et simple. Sans entrer dans un cours magistral d’économie politique, on peut citer les mesures phare de ce plan qui font le plus grincer les dents : l’accélération de la réforme des retraites et le relèvement du taux de TVA. Et ceux qui grincent le plus des dents ce sont bien entendu les syndicats de salariés, à l’image de Force Ouvrière.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – François Fillon l’hà ditta luni, senza un pianu novu dittu « d’austerità », a Francia pudaria cascà ver di a bancarotta, tuttu simpliciamenti. Senza entra ind’un corsu magistrali d’ecunumia pulitica, si pò ammintà i misuri maiò di issu pianu chì facini nascia u più a scuntentezza: l’accelerazioni di a riforma di i ritirati è a rialzata di u tassu di a TVA. È i più scuntenti sò ben’intesa i sindicati di salariati, com’è Force Ouvrière.

Paul Giacomoni, pour la Fédération de Corse-du-Sud.

 

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :