Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alta Frequenza)  Ce samedi, après le match entre le Reims et le SC Bastia, des affrontements entre forces de l’ordre et supporters bastiais ont eu lieu dans le centre-ville de Reims.

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Neuf supporters bastiais ont été interpellés, et un autre grièvement blessé, celui-ci ayant perdu l’usage d’un œil. Deux versions s’opposent. La première, rapportée par nos confrères du journal l’Union, affirme que les supporters bastiais “ont provoqué les policiers en lançant des objets et en chantant des slogans fascistes”. La seconde, expliquée par le groupe Bastia 1905 dans un communiqué fait état d’un “passage à tabac par des forces de police surexcitées et armées”, et que les forces de l’ordre “ont décidé de charger sans discernement ni maîtrise allant jusqu’à renverser un des nôtres avec une voiture”.

logo une SCBturchinisupporterBastiaMonaco

De son côté, la Ghjuventù Indipendentista parle d’un tir de flashball à l’origine de la blessure grave d’un supporter à l’œil, et affirme que selon des supporters présents sur place, des policiers auraient dit aux supporters bastiais « ici vous allez faire libérer personne. Les terroristes c’est en prison. Votre Président il parlera en français la prochaine fois ». Le président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, a réagi d’un tweet exprimant sa “solidarité totale avec les jeunes Corses agressés à Reims” .Toute la lumière reste donc à faire sur ces affrontements.

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR