X
Suite à notre dernière rencontre le 17 septembre, vous nous avez adressé une lettre ouverte dont le contenu laisse supposer que nous n’aurions eu que peu de respect à votre égard. La publication de cette lettre le jour même où elle nous a été transmise est plutôt surprenante et significative de votre conception des choses en la matière. Il est donc nécessaire de revenir sur nos trois rencontres après la réunion des animatrices et animateurs du Front de gauche à laquelle vous avez en partie participé. Nous avons ce jour- la, 18 juillet, entériné par un vote des 77 présents la proposition de candidature de Dominique Bucchini comme tête de liste. Dans le prolongement de celle-ci, le PCF a versé au débat une contribution qui ne demande pas l’alignement de celles et ceux qui, individuellement ou en tant que force organisée, sont susceptibles de participer à la démarche de rassemblement pour construire une alternative citoyenne à l’austérité en Corse et dans le pays. Il faut rappeler à cet égard que, depuis 2004, avant même l’existence du Front de gauche, cette démarche de rassemblement s’est traduite, au plan électoral, par la présence de deux non-communistes sur les quatre premier(e) de notre liste. Cette contribution publique nous semblait répondre à plusieurs de vos interrogations à la fois sur l’analyse de la situation politique, le contexte, le cadrage et le contenu du message que nous voulons porter devant les électrices et les électeurs. Pour autant ni cette contribution au débat ni les quelque huit heures de réunion et d’échanges que nous avons eues ne vous ont permis de discerner des éléments de réponse à vos questions. Nous le regrettons. Nous vous avons proposé de mettre en place une coordination de campagne pour définir des axes d’intervention communs dans toutes les initiatives et la communication de la liste. Nous vous avons interrogés sur la façon de procéder, notamment en Haute Corse où nous n’avons aucun interlocuteur de Manca Alternativa /Ensemble. Nous n’avons eu aucune réponse. Nous avons également précisé qu’un bilan critique de la mandature devait être dressé et que l’action du groupe communiste et Front de gauche devait faire partie du débat, notamment sur les sujets importants de l’actualité insulaire auxquels vous n’avez pas semblé accorder d’importance. Nous avions aussi proposé que, du 7ème jusqu’au 13ème rang (le groupe actuel compte sept membres), plusieurs places pouvaient être réservées à votre mouvement, sans préjuger

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet