#Corse « A VOCE RIBELLA, PARFUM D’ARQUEBUSES » Un film de soutien aux prisonniers politiques

0
X

#LeFilRougedelaRédaction

(article avril 2015) Depuis que la revendication nationale existe, la demande de libération a toujours été portée par le mouvement clandestin et le mouvement publique sur trois terrains, celui de la lutte institutionnelle, de la lutte de masse, et enfin de la lutte armée. 

L’avant-première a eu lieu le vendredi 18 septembre à 19h, au Parc Galea, route de l’ex CNRO 20230 Taglio – Isolaccio Tél. : 06 10 90 65 42, RN 198 (En venant de Bastia direction Aleria après Folellli prendre à Gauche sur la nationale). Avant-première en présence de la Réalisatrice et des protagonistes du film.

#FEMULIVULTÀ

1000 photos en soutien aux prisonniers politiques

(article du 4 août 2015) « solution politique, amnistie, CuuFFiCiaLiTà, Statut de résident, Statut fiscal, droits du peuple corse… » autant de revendications portées par le mouvement national depuis plus de 40 ans et votées à l’Assemblée de Corse. A l’aube d’une nouvelle ère politique en Corse, des voix de toutes la Corse s’élèvent pour réclamer une solution politique. Solution dont les prisonniers politiques et recherchés sont parties intégrantes.


#Corse TEASER du FILM « A VOCE RIBELLA, PARFUM D… par antofpcl

anglaisitalien icone_francais

calandriniThiboutMarianaMarianna Thibout-Calendrini, Auteure-Réalisatrice audiovisuelle, a réalisé une série de documentaires pour France 3 Corse dont une trilogie sur le pastoralisme en montagne. Le premier volet « Les bergers ne prendront pas le maquis » accompagne les bergers transhumants et le dernier fabricant de sonnailles de l’île. Le deuxième volet « résister c’est créer« , réalisé en 2008, rend un vibrant hommage à la liberté du berger corse, l’un des derniers à avoir une activité professionnelle dans la montagne. «U Paghjolu 3, produire pour vivre» est le troisième et dernier volet documentaire de cette trilogie portant sur le pastoralisme dans les régions et pays rentrés en résistance contre les normes européennes et la mondialisation.

A découvrir aussi le « rêve de Roccu« . « À travers le roman d’André-Jean Bonelli, nous partons en Corse à la rencontre d’un monde parallèle, celui des « Mazzeri« , agents de l’au-delà qui comme les chamanes en Bolivie font des rêves de morts et prédisent l’avenir. »

I Scrianzati

Présentation du film A VOCE RIBELLA, PARFUM D’ARQUEBUSES

Dans un communiqué diffusé le 25 juin 2014, le Front de libération nationale de la Corse (FLNC), perçue comme la principale organisation « terroriste corse» par la justice française, a déclaré sa décision de déposer les armes et de sortir de la clandestinité pour la première fois depuis sa création en 1976.

Soutenu par l’association de défense des prisonniers politiques corses « Sulidarità » et la Ligue des Droits de l’Homme, le FLNC, appuyé par la majorité de l’Assemblée de Corse, demande à l’État français la libération des prisonniers politiques, arrêtés et incarcérés dans les prisons françaises et l’arrêt des poursuites des recherchés.

Un an après, seule la charte européenne des langues régionales et minoritaires est en cours de ratification.
La loi sur le rapprochement des prisonniers politiques n’est toujours pas appliquée.

Concernant une amnistie adoptée par la quasi unanimité de l’Assemblée de Corse, aucune loi ne semble être envisagée à ce jour.

Le peuple corse porte néanmoins l’espoir de ces avancées et de sa reconnaissance par l’État français.

Disséminés dans différentes prisons continentales, coupés de leurs racines, les prisonniers « politiques » vivent dans un isolement quasi total et attendent parfois plusieurs années en détention provisoire avant d’être jugés, « coupables » ou acquittés.

Le statut de « prisonnier politique » n’étant pas reconnu, ils sont actuellement jugés par une « Cour Spéciale » et « classés » comme détenus particulièrement surveillés.

À travers leurs témoignages, ceux de leurs familles, d’hommes politiques, d’avocats, de politiques français défenseurs du peuple corse et de différentes associations comme Sulidarità, la Ligue des Droits de l’Homme, l’Observatoire International des prisons, ce film pose la question de la légitimité d’un statut de prisonnier politique dans un pays démocratique tout en faisant un parallèle avec d’autres pays.

Ce film de 52 mn sera achevé le 1er septembre et diffusé à la rentrée sur Via Stella, une version plus longue est prévue pour les festivals.

Le « teaser » du film sera présenté en exclusivité aux GHJURNATE INTERNAZIUNALE ce week-end !

Disponible juste après sur internet dans cet article

STC ARS drapeau bandera corsa corseIn un cummunicatu spartutu u 25 di ghjunghju di u 2014, u Fronte di Liberazione Naziunale di a Corsica, vistu cum’è l’urganisazione « tarrurista » maestra corsa da quella ghjustizia francesa, hà annunziatu a so vulintà di spone l’arme per esce da a clandestinità per a prima volta dipoi a so fundazione in u 1976. Incù u sustegnu di l’Associu « Sulidarità » di diffesa di i prighjuneri pulitichi corsi è di a Lega di i Diritti Umani, è incù l’appoghju di a maghjorità di l’Assemblea di Corsica, u FLNC dumanda à u Statu francese di liberà i prighjuneri pulitichi arrestati è incarcerati in e prighjone francese è di piantà e so azzione contr’à i ricercati. Un annu hè scorsu è magri sò i filàncii. Ùn ci hè ch’è u Cartulare Auropeu di e Lingue Rughjunale è Minuritarie à esse in via di ratifica. S’aspetta sempre ch’è u Statu francese rispetti a so legge nant’à l’avvicinamente di i prighjuneri pulitichi. In quantu à l’amnistia, aduprata da l’Assemblea di Corsica à a guasgi unanimità, ùn c’hè mancu u più mìnimu prughjettu di legge fin’à oghje. Èppuru, u populu corsu tene sempre alta a bandera di e so brame per sti prugressi è a so ricuniscenza da u Statu francese Spargugliati in parechje prighjone di Francia, spiccati di e so ràdiche, i prighjuneri pulitichi campanu una vita di staccamentu guasgi sanu, aspettendu spessu parechji anni in prighjuniìa pruvisòria prima d’esse ghjudicati, « culpèvule » o nucente. Ben ch’è u statutu di « prighjuneru pulìticu » ùn sia micca ufficiale, sò fin’ora ghjudicati da una « Corte speziale » è cunsiderati cum’è « ditenuti particularmente currati ». Fra e so testimunianze, quelle di e so famiglie, d’omi pulìtichi, d’avucati, di pulìtichi francese diffensori di u populu corsu è di parechji associi cum’è Sulidarità, a Lega di i Diriti Umani, o l’Usservatòriu Internaziunale di e Prighjone, stu filmu pone a questione di a leghjitimità d’un statutu di prighjuneru pulìticu in un paese dimucràticu, fendu attempu un cunfrontu cun d’altri paesi.

Voici quelques photos du film ainsi que du tournage.

Antò Colombani, militant d’A Ghjuventù Indipendentista et du collectif Simu di stu paese, L’Arcusgi, I Surghjenti, Nicole Battini (maman de Nicolas, prisonnier politique), Maryse Tomasini (Maman de Stéphane, prisonnier politique), Fabienne Maestracci (Ancienne prisonnière politique), Paul Giacobbi (Président de l’Exécutif de l’Assemblée de Corse), Jean-Charles Orsucci (Maire de Bunifaziu, Président du groupe Majoritaire à l’Assemblée de Corse, Responsable du Parti Socialiste Français en Corse), André Paccou (LDH Corsica), Emmanuelle de Gentili (Première Adjointe au Maire de Bastia – Conseillère Exécutive de Corse – Secrétaire Nationale et 1ère fédérale du PS de Haute-Corse), Natale Valli (Canterinu I Surghjenti), Jean-Marie Poli (Président de l’Associu Sulidarità et élu Corsica Libera à l’Assemblée de Corse), Jean-Guy Talamoni (Président du groupe Corsica Libera à l’Assemblée de Corse), Maxime Susini (Membre de l’exécutif de Corsica Libera), Ghjuvan-Filippu Antolini (ancien prisonnier politique et membre de l’exécutif de Corsica Libera), Henri Mariani (RCFM), Gabi Mouesca (ancien Leader historique d’Iparretarrak, ancien prisonnier politique 17 ans de prison, ancien porte parole de l’OIP 2004 à 2009, militant actuel d’Harrera), Pierre-Jean Andrei (Responsable de Cyrnéa à Paris), Pierre Joxe (ancien Ministre de l’intérieur), Michel Rocard (Ancien Premier Ministre), MA’MUN KHALAF (Représentant de la lutte Palestinienne), Marianna Calandrini (réalisatrice de  ce film), François Santoni (membre de l’exécutif de Corsica Libera et militant A Ghjuventù Indipendentista), Jean-Yves Leandri (membre exécutif de Corsica Libera, et Maire de Granace), Lavighju Franceschi (canterinu L’Arcusgi), Petr’Antò Tomasi (membre de l’exécutif de Corsica Libera)

AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (1) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (2) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (3) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (4) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (5) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (6) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (7) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (8) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (9) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (11) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (12) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (13) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (14) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (15) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (16) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (17) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (18) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (19) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (20) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (21) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (22) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (23) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (24) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (25) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (26) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (27) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (28) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (29) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (30) AvoceRibella-parfumArquebusesAMnistia (31)

AVOCERIBELLA-PARFUMdARQUEBUSESCALANDRINI (1) AVOCERIBELLA-PARFUMdARQUEBUSESCALANDRINI (2) AVOCERIBELLA-PARFUMdARQUEBUSESCALANDRINI (3) AVOCERIBELLA-PARFUMdARQUEBUSESCALANDRINI (5) AVOCERIBELLA-PARFUMdARQUEBUSESCALANDRINI (6) AVOCERIBELLA-PARFUMdARQUEBUSESCALANDRINI (7) AVOCERIBELLA-PARFUMdARQUEBUSESCALANDRINI (9) AVOCERIBELLA-PARFUMdARQUEBUSESCALANDRINI (10) AVOCERIBELLA-PARFUMdARQUEBUSESCALANDRINI (11)

Offrez un souvenir d'Unità Naziunale

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

Comments are closed.

error: