Produit CORSU E RIBELLU

X

La nouvelle municipalité a installé son nouveau maire si bleu si blanc si rouge, que la claque des obligés pour les places et les logements HLM a cru bon de chahuter Josepha Giacometti qui a répondu en langue corse à l’appel de son nom…

billethumeurcorsecorsicaIl est vrai que le représentant du parti bonapartiste-eh oui, ça existe!- a eu les honneurs d’une interview pour ne rien dire dans les colonnes de Corse Matin. Et nous qui croyions bêtement que le bonapartisme corse était né après la défaite de Sedan en 1871, nous avons compris que le CCB se réclamait de Napoléon Premier et du sinistre Général Morand.

Que les siffleurs se rassurent. Au vu de la fine équipe et des déclarations d’intention, le bon temps des années 1947 à 2001 est bien revenu : Ajaccio, son site exceptionnel et son climat retrouvera bientôt son image de « cité impériale » et de trou du cul du monde qu’elle a eu pendant près de 60 ans !

Car comme aimait à le dire avec philosophie un maire bonapartiste célèbre : « il faut manger et laisser manger », et manger entre soi sous la bannière de la République ça vaut bien un bout d’identité, même corse…

Ghjacumu Faggianelli