Produit CORSU E RIBELLU

X

(Unità Naziunale Publié le 12 juin à 17h23) En proposant l’accueil d’un bateau de migrants dans un port de Corse, les présidents de l’Assemblée de Corse et de l’Exécutif honorent la Corse.

La LDH apprécie à sa juste mesure ce message d’humanisme. Il s’inscrit pleinement dans les meilleures traditions que porte notre communauté de destin, celles de la fraternité et de la solidarité.

La LDH n’ignore pas les messages de rejet qui travaillent aussi la société corse. Elle en fait un de ses combats prioritaires. Et la proposition des deux présidents appartient à ce combat. »

Ajaccio, le 12 juin 2018

LDH CORSICA



Corsica Libera se félicite du courage politique et de l’humanité dont ont fait preuve les présidents de la collectivité de Corse en proposant d’ouvrir un de nos ports à l’aquarius et aux 629 migrants à son bord victimes du mauvais temps et du manque de vivres.

Dans le droit fil historique de nos ancêtres, comme Pascal Paoli, humaniste des lumières dont la philosophie rayonna en Europe et par le monde, le peuple Corse a su encore hier, montrer la voie à tous les peuples se revendiquant des droits de l’homme.

Concernant la polémique qui en a résulté sur les réseaux sociaux, Corsica Libera tient à rappeler que la proposition de Gilles Simeoni et de Jean-Guy Talamoni était celle d’un accueil à court ou moyen terme. La Corse, aujourd’hui juridiquement incompétente en matière d’immigration voit débarquer chaque année plus de 4000 non corses issus principalement de la République coloniale et ce à titre définitif…

Corsica Libera souhaiterait que tous, là encore…s’en émeuvent.

Terra Corsa Terra di core è d’accolta

CORSICA LIBERA