Produit CORSU E RIBELLU

X

Vendredi, face à Troyes, le Sporting a disputé sa plus mauvaise prestation depuis le début de la saison, voire même l’arrivée de Frédéric Hantz au club. Un passage à vide étonnant au vu du dernier match amical face à l’ACA où les Bleus avaient retrouvé de l’énergie, mais surtout de la vitesse dans leur jeu après une rencontre en demi-teinte face à Clermont. De belles dispositions donc, qui en terres champenoises ont été laissées au vestiaire. La faute notamment à un début de rencontre catastrophique de la part de la défense bastiaise. Durant le premier quart d’heure, l’arrière-garde du SCB est passée totalement à côté de son sujet.

Jamais en place, dépassés par la vitesse des Troyens, mais surtout battus dans l’agressivité, les défenseurs bleus ont vécu quinze minutes cauchemardesques. Un coup de mou qui s’explique en partie par les changements effectués par l’entraîneur qui avait décidé de titulariser pour la première fois François Marque dans l’axe gauche de la défense, obligeant ainsi Mathieu Sans à coulisser à droite.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU