Breaking News

Corse – Intercommunalité: la fronde des grosses communes du sud de Bastia contre le préfet

Bien qu’il n’y ait pas le même déballage médiatique que pour d’autres sujets, le bras de fer est bel et bien engagé avec l’État. Dans le cadre de la réforme nationale obligeant les communes à se regrouper en intercommunalités, la préfecture de Haute-Corse a proposé aux grandes localités du sud que sont Borgo, Biguglia et Lucciana de rejoindre la Cab, la Communauté d’agglomération de Bastia. Mais les maires y sont hostiles et, assurent-ils, pas pour des raisons politiques. Les conseils municipaux de chacun ont délibéré dans le sens d’un rejet. Une opposition… constructive puisqu’ils revendiquent en échange la création d’une nouvelle entité, la Communauté de communes de la Marana et du Golo, composée de douze communes (1).

José Galletti, maire de Lucciana, maîtrise bien les enjeux de la coopération intercommunale puisqu’il avait lui-même initié la création du Sivu de la Marana et de la Casinca. Lucciana étant aussi membre du Sivom de la Marana et du Sivu de l’Alto di Casaconi.

Votre sentiment général sur la réforme nationale concernant l’intercommunalité ?

Source et suite de l’article

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: