Produit CORSU E RIBELLU

X
(Unità Naziunale – Publié le 25 avril 2018 à 17h07) Réponse d’A Mossa Paisana à l’article afférent à l’IGP de Corse Matin du jour:

Contrairement à ce que peuvent penser les purcaghji en AOP , nous avions défendu la production fermière par une action non violente dans un hypermarché ajaccien pour dénoncer la mascarade de la matière première importée (lait, viande etc) et vendus sous le nom tronqué de produit corse. Le but étant à terme d’obtenir une réelle législation encadrant la notion de terroir, et au delà, préserver un savoir faire en lien direct avec une matière première locale .

Nous avions alerté la profession d’ailleurs à ce moment là (bientôt 2 ans donc!), de la future création d’une IGP sur la charcuterie. On a même failli avoir droit à une plainte au tribunal de la part d’un industriel . C’est pour l’anecdote.

À l’issue de cette action , nous avions demandé une réunion de travail avec la DDCSPP, la professions, les syndicats (tous, on fait rien pour la gloriole nous) le consortium des industriels et le préfet. 

Cette réunion n’a jamais eu lieu ,au prétexte, expliqué par les services de la préfecture, que les syndicats majoritaires et les chambres s’étaient opposés !!! 

Arguant que ce n’était absolument pas un problème majeur. 

Pour le coup on trouve ça mignon , de nous avoir craché à la gueule il y a 2 ans et ajourd hui de venir ergoter en veuves effarouchées en periode pre electorale . 

Notre determination n’est et ne sera en rien alterée , et pas juste sur des actes sporadiques.

L’agricultura a nostra primura 

MOSSA PAISANA


Revue de Presse

(Alta Frequenza)