Produit CORSU E RIBELLU

X

D’après Petru Antone Tomasi, membre de l’exécutif de Corsica Libera, il y a des arguments « fallacieux » qui s’opposent au projet qui sera débattu à l’Assemblée corse demain. « La distinction entre bilinguisme et coofficialité nous paraît absurde, voir hypocrite ».

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU