X

Le troisième procès d’Yvan Colonna s’est terminé par le verdict d’une condamnation à perpétuité. La peine de sûreté de 22 ans infligée à l’issue du précédent procès n’a pas été confirmée, signe que les magistrats n’ont pas été totalement convaincus de sa culpabilité dans le meurtre du Préfet Erignac. Mais, comme l’a déclaré Me Sollacaro, il n’existe pas en France de juges suffisamment indépendants pour acquitter celui que le Président de la République en personne avait désigné par avance comme le coupable.

Dans ce procès hors normes, la hiérarchie des peines avait été formalisée dès le premier verdict, celui du commando. Pour « l’association de malfaiteurs », en dehors même de toute participation au meurtre du Préfet, le « tarif » a été fixé à 15 ans.

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet