Produit CORSU E RIBELLU

X

« Bien des commentateurs mal intentionnés ont, en Corse, affirmé que le gouvernement et le président de la République renonçaient à toute révision constitutionnelle, excluant en tout cas d’y inclure une disposition propre à autoriser une ratification de la Charte européenne des langues minoritaires, et plus encore toute disposition relative à la Corse.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU