Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce soir (samedi) à 20 heures en Ligue 1, dans un stade Armand-Cesari archi-comble, le Sporting Club de Bastia recevra l’AC Ajaccio pour le tant attendu derby.

SCB-maillot-footQui dit derby dit choisir son camp car la neutralité ne peut être de mise, mais une chose réunit les supporters qui agiteront des drapeaux bleus et blancs avec ceux qui auront des écharpes rouges et blanches, l’envie de voir la victoire choisir leur camp pour deux raisons. La première se trouve dans le souvenir du match aller fermé, insipide, une montagne qui avait accouché d’une souris nommée match nul et vierge. Les amateurs de football, les joueurs et les staffs sont unanimes, pas question de revoir un tel spectacle au retour. Et la seconde qui d’une certaine façon complète la première se devine à la lecture du classement, les deux équipes se battent pour leur maintien en Ligue 1. Si pour l’AC Ajaccio, une victoire permettrait de se constituer un matelas confortable, du côté du Sporting, elle permettrait de respirer un grand coup et d’être dans les meilleures conditions possibles avant deux rendez-vous forcément difficiles à Bordeaux et face à Lyon. Côté bastiais, Harek, blessé, laisse sa place à Ilan dans le groupe. Et alors que le Sporting a forcément plus à perdre que l’ACA sur ce derby, on écoute Frédéric Hantz qui a tenu à relativiser tout cela. 

Suite et source de l’article 

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :