Produit CORSU E RIBELLU

X

Plus d’une quinzaine d’interpellations en à peine trois semaines sur toute la Corse, du nord au sud, la Sdat ratisse large, déporte, incarcère des personnes, perquisitionne, et prend l’ADN.

ADN qui amène une dizaine de militant en procès il y a 10 jours et à un procès en Cassation pour Charles Santoni qui avait été condamnée pour refus de prélèvement ADN à 10 jours de prison ce qui lui faisait sauter ces réductions de peines**.

En appel et grace à son avocat il obtient la relaxe, mais l’appareil répressif n’a aucune envie de le laisser tranquille maintenant qu’il a été rapproché à Borgu comme deux autres prisonniers politiques, il y aura donc un procès en Cassation.

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU