X

Le conseil constitutionnel vient de rejeter l’article de la loi de finance relatif à la prorogation des arrêtés Miot. Face à cette décision scandaleuse qui aggraverait la situation économique de notre île, AEIV appelle les élus de Corse à réagir avec fermeté et aux Corses à se mobiliser, afin de conduire le gouvernement à trouver une solution permettant la sauvegarde de cette disposition, que l’on ne peut raisonnablement pas qualifier d’anticonstitutionnelle au regard de son antériorité!

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet