Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Ce mardi, Thierry Repentin, ministre délégué de la formation professionnelle et de l’apprentissage, était en visite en Corse. Celui-ci a notamment rencontré jeunes, formateurs et employeurs dans les locaux de la mission locale de Bastia, et en a profité pour signer avec les employeurs et les jeunes concernés les quatre premiers contrats d’avenir en Corse.

Ces contrats d’avenir sont en quelque sorte une nouvelle formule des emplois jeunes d’il y a quelques années. Consacrés aux 16/25 ans, ils comportent, c’est une nouveauté, une partie de formation obligatoire. Ceux-ci durent de un à trois ans et concernent des jeunes en zone défavorisée ayant peu ou pas de qualifications ainsi que tous les employeurs non-marchands, parfois en difficulté pour trouver des candidats aux postes proposés.

Le ministre en a aussi profité pour annoncer la pose ce mardi de la première pierre d’un centre de formation consacré aux métiers liés aux énergies renouvelables, avec quarante logements pour les étudiants, un ensemble de huit millions d’euros financé à moitié par l’état. Est-ce un prolongement des mesures ministérielles de ces derniers jours ?

On écoute Thierry Repentin.

Corsica Infurmazione, l’information corse

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :