Produit CORSU E RIBELLU

X

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Nouvelle tentative d’assassinat hier (mercredi) en Haute-Corse. Pierre Casanova, membre de Corsica Libera, a essuyé les tirs de deux hommes à moto, alors qu’il revenait de courses pour son travail dans la matinée.

Il n’a été touché que superficiellement. Une enquête en flagrance avec commission rogatoire a été ouverte par la police judiciaire pour tentative d’assassinat, la victime n’ayant pas déposé plainte. On en sait désormais plus, et il semblerait selon Corsica Libera qui tenait une conférence de presse aujourd’hui, qu’il ne soit pas la personne visée. Le parti affirme qu’il s’agissait du membre de son exécutif et propriétaire de la résidence hôtelière où la victime travaille, Henri Palazzo.

Ce dernier a confirmé qu’il avait exceptionnellement prêté sa voiture à son ami pour acheter du pain pour le petit-déjeuner des clients. Au delà des faits, Corsica Libera, dressant le portrait de militants irréprochables, a précisé qu’Henri Palazzo reçoit régulièrement des menaces depuis son entrée dans l’exécutif du parti en Juillet dernier, et qu’une tentative d’attentat contre la résidence avait été déjouée en Mars dernier. Le parti s’est livré à une analyse, et pense qu’à travers cet acte, c’est Corsica Libera qui est visé, en raison de ses positions qui pourraient menacer des intérêts « politiques, économiques et mafieux ».

Corsica Libera appelle l’ensemble de la société Corse à refuser sa « mise en coupe réglée par des intérêts mafieux ».

Écoutez Henri Palazzo, déterminé à perpétuer son engagement.

Photos Henri Palazzo, membre de l’exécutif de Corsica Libera TDR Ritratti di Corsica

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :