Produit CORSU E RIBELLU

X

(article hebdomadaire #FilRougeDeLaRédaction)

Juin 2016 : Chaque mois de juin, depuis bientôt 25 ans, un hommage leur est rendu dans leur village d’Isulacciu. Cette année encore, l’associu Mimoria, créé en 1992 et bien nommé puisque son objectif était justement de réhabiliter leur mémoire, a organisé une journée pour eux. Eux, ce sont ceux que l’on a pris l’habitude d’appeler les déportés du Fium’Orbu ou d’Embrun, nom de la prison dans laquelle la plupart ont péri. Eux, ce sont 192 hommes, arrachés à leur terre le 6 juin 1808. Eux, ce sont les victimes de la répression du général Morand, dont les noms sont désormais gravés dans le marbre d’un monument érigé à l’entrée du village. (corse matin)

(article du 25 mai 2012, archive de Corsicainfurmazione.org) Je suis une descendante de ces Corses d’Isolacciu di Fiumorbu déportés à la Centrale d’Embrun et malheureusement le terme de « cimetière » dans le cas du cimetière d’Embrun est plus que galvaudé : 

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU