Tag Archives: storia

#Corse Le 12 juillet 1983 – La Déclaration de Nainvilles-Les-Roches… »Abolition du Fait Colonial… »

(Unità Naziunale Publié le 12 juillet – Archive FLNKS) Le 8 juillet 1983 à Nainville Les Roches se tient une table-ronde entre le Front Indépendantiste, le RPCR et le secrétaire d’Etat Georges Lemoine. Une rencontre qui reconnaitra quelques jours plus tard aux Kanak le droit à l’indépendance mais aussi la légitimité des autres communautés.

Read More »

Un 25 juin dans la Lutte de Libération Nationale #Corse

Le 25 Juin 1983 : Plus de 2000 personnes manifestent sur le cours Napoléon pour dénoncer la disparition de GUY ORSONI et la collusion de l’ETAT COLONIAL …

Read More »

Polémique autour du cimetière des prisonniers corses de Napoléon (-archives-) #Corse –

(article hebdomadaire #FilRougeDeLaRédaction) (article du 30 mai 2012, archives Corsicaifurmazione.org) Le terrain du quartier Sainte-Marthe à Embrun recèle dans son sous-sol, bien des secrets. Après avoir été arrêtés, 167 Corses d’Isolaccio-di-Fiumorbo y ont été enterrés en 1808. Deux siècles plus tard, ce cimetière appartient à une famille. Une partie est transformée en potager. Les descendants des Corses se disent “choqués” …

Read More »

Embrun Hautes Alpes: Le scandale du Cimetière des déportés d’Isolacciu di Fiumorbu – #Corse #Archives

(article hebdomadaire #FilRougeDeLaRédaction) Juin 2016 : Chaque mois de juin, depuis bientôt 25 ans, un hommage leur est rendu dans leur village d’Isulacciu. Cette année encore, l’associu Mimoria, créé en 1992 et bien nommé puisque son objectif était justement de réhabiliter leur mémoire, a organisé une journée pour eux. Eux, ce sont ceux que l’on a pris l’habitude d’appeler les déportés …

Read More »

Arrestations et déportations à Isulacciu di Fium’orbu, Commémoration du 6 juin 1808 – #Corse

2018 – 6 ore de serra : messa seguitata di una prucessione fin’a u muninintu duve sera spostu un màzzulu di fiore

Read More »

Dossier Juin 1987 – Les parents des nationalistes corses recherchés, constitués en association de défense #Storia #Corse –

(article hebdomadaire #FilRougeDeLaRédaction) En 1986, sous l’ère « Pasqua I », et le célèbre « il faut terroriser les terroristes » L’ Associu di i Parenti di I Ricercati : Les années 80 ont été marqué par une montée en puissance de la revendication du peuple corse, la mise en place de contre-pouvoirs nationalistes, de la violence de plus en plus meurtrière et de …

Read More »

« L’OTTU DI MAGHJU, O CORSU UN TI SCURDA DI A TO STORIA » #Corse #PonteNovu

(article hebdomadaire #FilRougeDeLaRédaction) L’associu u Ricordu Di Ponte Novu rigreta d’un pudè urganizà l’8 di Maghju, a cummemurazione di a battaglia di Ponte Novu , in memoria di sti Corsi cascati pé a so terra, pé a nostra terra. Colpa a e raggiò che no cuniscimu tutti in sti mumenti orii, un ci pudemu micca permete di mette in periculu …

Read More »

#FLNC: 45 ans de lutte, 5 mai 1976 -2021 – L’historicité en quelques dates, photos, vidéos, liens… – #Corse

(Article annuel) Ce 5 mai, 45 ans, nous sépare de la naissance du FLNC à sa date anniversaire. Il ne s’agit pas de faire de la propagande ou du prosélytisme sur le mouvement clandestin, qui a déposé les armes en 2014, mais de faire un résumé de 54 années de revendications portées clandestinement, qui le 17 décembre dernier (2017), ont …

Read More »

Naissance du STC (Sindicatu di i Travagliadori Corsi), un 1er mai 1984 – « LOTTA NAZIUNALE, LOTTA SUCIALE » #Corse

Dans les années 80, impulsés par le FLNC à travers sa proposition stratégique de diversification du mouvement nationale, sont alors élaborés des contre-pouvoirs politiques, économiques, sociaux, culturels, associatifs. C’est sur ce chemin que le STC officialisait sa création, le 1er mai 1984… La Libération Nationale et la Libération Sociale sont l’essence même de son combat ! Alors que certains syndicalistes …

Read More »

Le 6 février 1998 – #Corse #StoriaCorsa

(article hebdomadaire #FilRougeDeLaRédaction) Le 6 février 1998 est assassiné un homme, Préfet de la République, à Ajaccio, Claude Erignac est abattu de trois balles dans la tête. De suite l’enquête s’emmêle les pinceaux, et elle prendra une tournure de vendetta répressive moins de trois jours après. 

Read More »
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: