Produit CORSU E RIBELLU

X

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Après Gilles Simeoni, que nous avons entendu la semaine dernière, nous avons recueilli le sentiment de Jean-Christophe Angelini, suite à l’interpellation de Femu a Corsica par Vincent Carlotti.

Après l’élection présidentielle, et avant les élections législatives, le leader du groupe des autonomistes de gauche, a publiquement demandé à Femu a Corsica son positionnement par rapport au vote du Front National en Corse.

Pour Jean-Christophe Angelini les accusations formulées par Vincent Carlotti sont injustifiées, car il n’y a sur ce point aucune ambiguïté possibles.

Ecoutez Jean-Christophe Angelini.

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :