X

(Unità Naziunale Publié le 20 mars à 13h33) Parloirs et permissions de sortie suspendus, détenus malades, l’épidémie de Coronavirus commence à toucher les prisons françaises et les prisonniers politiques Corses ont à en subir les conséquences.

Face à cette situation exceptionnelle d’urgence sanitaire, le Contrôleur Général des lieux de privation de liberté a demandé au gouvernement de réduire la population carcérale afin de limiter la propagation de l’épidémie dans ces lieux tant confinés que surpeuplés.

Il est impensable pour nous que les prisonniers politiques Corses soient encore incarcérés aujourd’hui au vu du contexte politique que la Corse connait depuis près de 6 années mais surtout lorsqu’une épidémie vient mettre en péril leur santé et inquiéter leurs proches qui sont dans l’incapacité de les visiter du fait de la suspension des parloirs.

Produit CORSU E RIBELLU

Votre site hébergé à partir de 3€ par mois...
Votre nom de domaine offert... Pour tout paiement au comptant d'une année d'hébergement... en cliquant sur le logo IPFIXE
EuroWH hébergement internet