Produit CORSU E RIBELLU

X
(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Avant la visite du ministre de la Justice, ce sera pour demain (jeudi), les prises de position et les conférences de presse se multiplient. Après celle donnée à Bastia hier (mardi) par la Ligue des Droits de l’Homme, Corsica Libera, ce matin, devant l’assemblée de Corse, est revenue sur le sort des détenus corses. Le mouvement politique a décliné l’invitation de participer demain à un repas avec le ministre. Pas question pour lui de se mettre à table avec ceux-là même qui organisent les conditions insoutenables pour les prisonniers politiques corses. Et Corsica Libera emploie à dessein ce terme afin d’insister très fortement sur cet aspect des choses : le problème des détenus est bien un problème politique et l’aborder uniquement d’un point de vue humanitaire ou du respect strict du droit est forcement réducteur. Ecoutez Pierrot Poggioli.  

.

This content is restricted to site members.

Contenu réservé aux membres

Produit CORSU E RIBELLU