#Corse Jean-François Ferrandi condamné pour avoir écrit sa solidarité sur un mur à Alain Ferrandi et Petru Alessandri et refuser un fichage ADN

(Unità Naziunale Publié le 29 octobre 2018) Core in Fronte apporte sa solidarité à Jean François Ferrandi, condamné à 900 € d’amende, pour avoir écrit sa solidarité à Alain Ferrandi et Pierre Alessandri cet été sur un mur de Pianotolli, alors que la mairie n’a pas porté plainte. 

Ce militant exemplaire de 75 ans est aussi condamné pour refus de prélèvement ADN. Il nous donne une leçon de courage face au colonialisme français.

Core in Fronte se propose de prendre en charge cette amende.

CORE IN FRONTE
#DaPerNoi