Breaking News

IN MIMORIA – 2010 – ANGHJULU MARIA TIBERI MORTU PER A NAZIONE

Le 2 Janvier 2007 : Lors d’une action commando du FLNC contre des villas secondaires appartenant à des ressortissants étrangers, Ange Marie Tiberi 55 ans, militant connu et apprécié en Corse, est décédé alors qu’il transportait une charge. Alain Ruggieri, qui passait par la, en rentrant d’une soirée de pêche, âgé lui aussi d’une cinquantaine d’année, a été blessé au visage, il a pu donner l’alerte. C’est au alentours de 19H qu’une première charge a été déposée contre une villa et c’est alors qu’il se rendait vers la deuxième cible par la plage que l’accident a eu lieu vers 20H.

Aux alentours de A 23H30, la première charge déposée a explosée détruisant une villa secondaire, ces actions sur Solaro (U Sulaghju) rejoignent celle effectuée sur Ajaccio ou 4 banques ont été touchée (2 sur purtichju et 2 sur Aiacciu) ainsi que le bâtiment du Trésor Public.

Ange Marie Tiberi était un militant sincère, honnête et désintéressé, il a participé à la mise en place des accords de Migliacciaru et n’a eu de cesse depuis de militer pour l’unité Nationale. Militant de la première heure, il a toujours été présent sur le terrain aux cotés du mouvement national et des prisonniers politiques. Ange Marie n’était pas qu’un militant, c’était aussi un père de famille, un ami, un de ceux sur qui on pouvait toujours compter, toujours prêt a rendre des services désintéressés.

Anghjulu Maria Tiberi, militant nationaliste sincère, nous a quitté le 2 janvier 2007 lors d’une action commando du FLNC. Alors qu’il transportait une charge explosive il a trouvé la mort en accomplissant son devoir de militant pour défendre le Peuple Corse.

Anghjulu Maria Tiberi n’était pas qu’un militant politique, c’était aussi un père, un mari, un frère, un ami. C’est à travers un hommage particulier que le public de Ghisunaccia avait découvert lors de la journée commémorative de la mort de Pasquale Paoli en 2007,  la vie d’Ange Marie Tiberi. (vidéo) Tout au long de cette journée,  les hommages s’étaient succédés en commençant par l’Abbé Mondoloni qui a dédié la messe à la mémoire d’Ange Marie Tiberi, puis lors du discours de clôture par l’hommage à Ange Marie et enfin en ouverture de la soirée avec L’Arcusgi interprétant Sò Elli.

Il va de soi que cet hommage à Ange Marie est aussi un hommage à tous ceux qui ne sont plus aujourd’hui à nos cotés.

In Mimoria, Anghjulu Maria Tiberi : le dossier Unità Naziunale / Corsica Infurmazione

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur  :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: