X

(Unità Naziunale – 30 novembre 2017 – 13h15) Les observateurs unanimes dont c’est le métier, reconnaissent que, la majorité sortante représentée par Per A Corsica, ne propose pas l’indépendance de la Corse dans son « programme ». Au grand dam d’un certain nombre de militants indépendantistes.

« Pè A Corsica » préférant un projet d’autonomie plein et entier, s’appuyant sur un bilan de mandature et des propositions pour l’avenir.

Même « Core In Fronte » propose dans un premier temps « l’autonomie », avant même de proposer un possible référendum d’indépendance en 2032.

Nous sommes loin de l’échéance d’une autonomie le 11 décembre prochain et très très loin  de l’indépendance de la Corse où d’une proposition d’autodétermination, ou encore d’un très démocratique référendum.

« Indipendenza sola sperenza » di u clanisimu

Les agitateurs unanimes dont c’est le métier, reconnaissent que, l’indépendance est au centre du programme de « Simeoni et Talamoni ».

Écartant de facto le bilan de deux ans de mandature et le projet porté par la Majorité pour les trois ans qui viennent.

Depuis la disparition du FLNC, ils n’ont plus rien à se mettre sous la dent.

Les agitateurs professionnels parlent du matin au soir d’indépendance comme d’un « épouvantail à électeurs » et comme seul espoir d’une hypothétique victoire d’une Corse Française Républicaine.

Y compris dans leur communication sur les réseaux sociaux… Dans leur Meeting, devant leur glace le matin en se levant.

En fait ce sont eux qui en parlent le plus.

Sans oublier les tracts de la dernière heure.

Une campagne, qui sans nul doute, aurait fait plaisir à la CFR des années 80.

Sans parler des apprentis journalistes, qui dans l’esprit d’un BFM, présentent les députés Per A Corsica, comme des indépendantistes, pour vendre de l’audience.

VUTEMU NAZIUNALISTU per u notr’avvene

Le vote dès le premier tour, à confirmer au second, reste le vote pour les patriotes. Pour un résultat du mouvement national qui au premier tour (Per A Corsica, Core In Fronte), enverra aux oubliettes de notre histoire, les nostalgiques de la CFR.

I Scrianzati

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)