Breaking News

#Corse – « L’effet domino »

Dix-neuf. En début de semaine dernière, le compteur en était là. Bloqué à dix-neuf unités, comme autant de morts par balles relevés dans l’île depuis le début de l’année. Trop, déjà. Depuis, la mort a repris son inexorable marche en avant. Lundi dernier, Vincent Ghipponi est retrouvé suicidé. Vendredi, Nicolas Teodorescu, le second homme qui avait été la cible de ses coups de feu à Penta-Acquatella, dans sa cuisine, décédait des suites de ses blessures à l’hôpital de Bastia. Après une longue agonie. Dimanche soir, à Prunelli, au lieu-dit Abbazia, Jacques Paoli, 58 ans, tombe sous les balles des tueurs, alors qu’il est chez lui avec sa femme et une amie. 

Local. Dans le dossier de Penta-Acquatella, le bilan s’élève donc à trois morts. L’enquête avance, les expertises balistiques sont toujours en cours. « Teodorescu n’est pas mort par hasard, affirme à 24 Ore le procureur de la République. Il a été tué parce qu’il était copain avec Santucci et que Ghipponi leur en voulait à tous les deux. » L’homme du parquet précise que la même piste locale est privilégiée dans l’assassinat de Pietrucci à Propriano. L’assassinat dimanche soir de Paoli, ancien militant nationaliste, porte à 22 le chiffre des homicides sur l’année pour l’ensemble de la Corse, dont une quinzaine en Haute-Corse.

Ebullition. Eleveur de bovins et propriétaire d’une paillote, Paoli était dans son salon quand un homme cagoulé a fait feu sur la baie vitrée. L’agresseur a abattu la victime avec un fusil de chasse. « L’autopsie confirme qu’il a été atteint par plusieurs projectiles, dont plusieurs mortels », affirme Dominique Alzeari. Le véhicule de la victime avait déjà été la cible d’un attentat, en février dernier. Selon Alzeari, le motif de l’assassinat serait lié au contexte local, alors qu’une série d’interpellations a actuellement lieu dans la plaine orientale et que la région est en pleine ébullition. Des homicides « de plus en plus spectaculaires », les tueurs n’hésitant pas à se rendre directement au domicile de leurs cibles et à agir devant les membres de leurs familles. Le procureur pointe aussi la « diversité des motifs, des causes et des circonstances ».

Source

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: