Breaking News

#Corse #Législatives2017 « Coup d’envoi ! »

(Arritti) Ça y est… la majorité territoriale nationaliste a enfin désigné ses candidats. Le coup d’envoi est donné dans les quatre circonscriptions. Place à la campagne électorale.

Et cette campagne sera courte, très courte. Mais elle était tant attendue que les électeurs sont mobilisés et répondent déjà très nombreux aux premiers rendez-vous officiels. Reste le travail de diffusion que chaque candidat va s’attacher à organiser dans les semaines qui viennent avec les militants pour répandre le message et saisir l’occasion de gravir un échelon supplémentaire dans la progression nationaliste de ces dernières années.

L’élection législative n’est pas un scrutin d’ordinaire très favorable pour les nationalistes mais la progression du mouvement national est constante dans tous types de scrutin et déjà en 2012 une étape a été franchie avec la présence de deux de nos candidats au second tour : la conscience que disposer d’un député au Palais Bourbon est désormais possible, est acquise. Une conviction renforcée depuis la victoire de décembre 2015 à l’élection territoriale. Depuis, les concurrents directs se sont encore affaiblis.

La droite a accentué ses divisions.

La gauche ne cesse de toucher le fond.

Et si donc la majorité territoriale s’est octroyé le luxe d’une petite crise dans la désignation de ses propres candidats, elle reste un concurrent très sérieux du scrutin. Particulièrement dans le Centre- Fiumorbu-Balagna, place forte pour Femu a Corsica, qui, tout naturellement, conduira la candidature Pè a Corsica !

Jean Félix Acquaviva, conseiller exécutif en charge des transports et du Comité de Massif, sera accompagné d’un binôme de poids, Petr’Antò Tomasi, président du groupe Corsica Lìbera à l’assemblée de Corse. Tous deux pourraient bien faire franchir une nouvelle étape historique au nationalisme corse.

Michel Castellani, adjoint au maire de Bastia, dans la circonscription du grand Bastia, pourrait bien lui aussi créer la surprise, accompagné par Juliette Ponzevera, conseillère territoriale Femu a Corsica.

Dans l’extrême Sud, c’est le médecin de Santa Lucia di Portivechju, conseiller territorial Femu a Corsica, Paul André Colombani, qui conduira le binôme formé avec Pierre Jo Filipputti, candidat Corsica Lìbera.

Enfin, à Aiacciu, circonscription qui sera très regardée à six mois du scrutin territorial, c’est le candidat Corsica Lìbera, le Dr Jean-Paul Carrolaggi qui a été préféré et conduira le binôme avec Julia Tiberi, avocat au Barreau d’Aiacciu.

Eccu i nostri candidati :

ARRITTI

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: