X

« Corse-Matin Bastia, par un billet, d’avant-hier, et dans la première question posée dans l’interview de Michel Castellani, aujourd’hui, évoque mon silence sur la campagne pour les élections législatives. Je vais donc le rompre ponctuellement…

D’abord pour dire que j’ai un grand respect pour le candidat nationaliste dans la 1re circonscription de la Haute-Corse et aucun problème en ce qui le concerne et lui souhaite bonne chance.

Je rappelle que j’ai décidé, après mon choix de ne pas me présenter aux primaires, de me cantonner à un communiqué n’abordant pas le fond. Mon maintien aurait certainement provoqué, compte tenu des attaques politiques publiques que je subissais, de douloureuses clarifications. Et donc un objectif inverse à celui que j’ambitionnais à travers cette candidature.

Je reprendrai la parole sur le fond au lendemain des Législatives, mais toujours dans un souci constructif et dans le respect de toutes les diversités. Et sans aucune autre ambition que de contribuer aux indispensables clarifications idéologiques dont a besoin la Corse car je suis encore plus angoissé qu’il y a trois mois…

Cette réserve actuelle m’a conduit jusqu’à suspendre les dédicaces de mon ouvrage.

Habituellement agrémentées d’un débat, elles m’auraient conduit, forcément, à brider mon propos. Ce que je ne sais pas faire. Je les reprendrai, comme ma parole, fin juin. »

Voir la suite sur son compte Facebook  – Léo Battesti

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)