X

Au vu du champ de ruines qu’est devenue « la situation politique en France » et la faillite des institutions actuelles françaises, la Vème République a vécu, et la sagesse voudrait que tout le monde soit d’accord pour un saut qualitatif au plan constitutionnel.

Sauf que si l’on veut rassembler et s’occuper de sa famille malade, (surtout lorsqu’on porte d’énormes responsabilités dans sa maladie), On doit s’occuper de tous les membres de sa famille. On ne choisit pas les soins apportés à ses membres en le faisant au bénéfice des uns et au détriment d’autres que l’on oublie. Si les soins à apporter doivent être plus ou moins importants selon la santé de chacun des membres, cel doit être fait en fonction de la gravité du mal de chacun.

La crise en Guyane nous le rappelle…

et interpelle la France sur sa politique coloniale dans certains territoires, les “derniers confettis de son empire colonial” mais aussi la Corse qui, si elle n’a pas â etre comparée en tout aux DOM-TOM, est victime elle-aussi d’une politique coloniale depuis l’annexion par les armes au 18ème siècle qui fait que les relations entre l’Etat français et l’île n’ont jamais apporté, comme solution au multiples problèmes qui sont les siens, que l’octroi d’argent destiné en fait toujours à renforcer la dépendance et l’assistannat..

Un proverbe chinois dit : « Donner un poisson a quelqu’un tous les jours, il mangera tous les jours, mais si on lui apprend à pécher, il se nourrira toujours et n’aura plus besoin de personne, il sera libre”.

Alors oui à une Répubique nouvelle, une 6ème République mais organisée en fonction des besoins et des volontés revendiquées par ses différents territoires historiques et à forte identité, dont les élus et une mobilsation populaire exigent des avancées conséquentes vers leur émancipation dans un réel “pacte » librement consenti « d’union et de de solidarité”…

et si certains veulent s’engager sur la voie d’une Autodetermination librement consentie, c’est leur droit légitime au nom du “droit des peuples à dsposer d’eux-mêmes”, selon le droit international

Pierre Poggioli

3 avril 2017

NB : Il est notable cependant que certains candidats à l’élection présidentielles qui occupent les médias, notamment Jean-Luc Melenchon, chantres d’une 6éme République, n’ont auune approche interressante quant aux territoires, tels la Corse, à forte spécificité et à forte identité.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)