Breaking News

Site StoriaCorsa

#corse StoriaCorsa 1994 « SPERONE »

MARS 1994 : Le 23 MARS 1994 : La GHJUVENTU PAOLINA lance un appel à la manifestation pour un statut dérogatoire DI l’UNIVERSITA DI CORTI, pour la langue et la culture Corse. La manifestation dégénère et CORTI connaît une nuit d’affrontements entre manifestants et forces de répression. Bilan 34 blessés et un étudiant interpellé. En soutien, une journée de grève …

Read More »

#corse StoriaCorsa 1993 « … »

Nouveaux groupes clandestins, FRAC, MNA, Ghjustizia Corsa (faux-nez, mais pas que..), interpellations, actions clandestines, libérations, discussions avec l’Etat.

Read More »

#corse StoriaCorsa 1992 « 25% aux élections régionales » « Catastrophe de Furiani »

Deux événements étroitement lié l’un à l’autre par le « contexte politique » de l’époque, réussite du mouvement national aux élections régionales avec un score de 25% et ce, malgré deux listes, Corsica Nazione (I Verdi Corsi, A Cuncolta Naziunaliste, L’Unione di u Populu Corsu et l’Accolta Naziunalista Corsa), et celle du Mouvement Pour l’Autodétermination). Contexte politique en mai 1992, avec le …

Read More »

#corse StoriaCorsa 1991 « Le FLNC sort u Sicondu Quaternu » la suite de son projet de société

Suite logique des scissions de 1989 et 1990, les mouvements clandestins occupent le terrain de la lutte armée. Actions spectaculaires, symboliques et politiques mais pas que. Les mouvements publics se réunissent au sein d’une coordination qui ne tiendra que le temps de l’organiser. Le STC est en proie aux problèmes internes suite aux scissions, les élections de mars 1992 s’approchent …

Read More »

#corse StoriaCorsa 1990 « FLNC Canal Historique, Canal Habituel, Resistenza, Cuncolta, MPA, ANC… »

1990 A Cuncolta connait une nouvelle scission, Alain Orsoni et ses amis quittent le mouvement, quelques mois plus tard, nouveaux départs pour donner naissance au MPA. De nouveaux groupes clandestins apparaissent pour durer, d’autres non. Resistenza, deux FLNC dontun canal Historique de revendication, et un Habituel. Un groupe A Droga Basta voit le jour, un autre U CASTICU apparaît puis …

Read More »

#corse StoriaCorsa 1989 « Le FLNC propose un projet de société »

Bilan de l’an 89 plus de 200 attentats (222 au total considérés comme tels). L’amnistie au centre du jeu.

Read More »

#corse StoriaCorsa 1988 « Motion Peuple Corse déposée par A Cuncolta à l’Assemblée »

1988 une nouvelle loi d’amnistie en préparation

Read More »

#corse StoriaCorsa 1987 « GHJUVAN’BATTISTA, FRATELLU DI U FRONTE, SIMU FIERU D’AVE CUMBATTUTU A FIANCU A TE, MAI UN CI SCURDEREMU DI TE, MAI »

A TE LA CORSICA REGINA…

Read More »

#corse StoriaCorsa 1986 « U Ribombu » dans le collimateur de la répression

1986 voit l’émergence de nouveaux contre pouvoirs, de répressions et d’actions clandestines contre la drogue. Le retour de la droite aux affaires, avec Charles Pasqua comme Ministre de l’Intérieur. Avant les élections qui ont amené le RPR et ses alliés au pouvoir, le parti de Chirac avait dégagé les lignes de sa politique dans un pamphlet intitulé « Une politique pour la …

Read More »

#corse StoriaCorsa 1985 Le FLNC investit RCFM « Chjamemu a ghjuventù corsa »

L’occupation du terrain par le FLNC, les contre pouvoirs et dans le même temps, par la lutte institutionnelle, fait de l’année 85, une année chargée en actions. En 85, Le FLNC revendique 383 actions en Corse, et 9 en France.

Read More »
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: