Breaking News

#Corse « Monsieur Talamoni et le royaume de l’outrecuidance… »

« Lors de la dernière de l’’Assemblée de Corse, le Président Talamoni a jugé opportun, une nouvelle fois, de critiquer nos départements dont il faut aujourd’hui rappeler leur utilité pour la population insulaire en particulier celle du monde rural.

Y voyant « le nid du clientélisme » et « le royaume de la Pulitichella », le Président de l’Assemblée de Corse estime qu’il est urgent d’aboutir à l’avènement de la Collectivité Unique. C’est son droit le plus strict ! Pour autant, faut-il, dans une démocratie, ajouter à une proposition respectable, l’injure et le mépris ? Faut-il continuer d’invectiver et de critiquer ceux qui sont aux commandes des deux plus anciennes collectivités de l’île ? Est-il juste de condamner celles et ceux, agents départementaux, qui servent leurs collectivités dans le souci d’une plus grande équité et d’une plus grande efficacité dans les services à rendre aux populations ?

Nous souhaitons attirer l’attention de l’’opinion publique de ne pas succomber aux sirènes des apôtres de la pensée unique. Les Départements assurent encore le lien entre deux mondes, entre une société plus urbaine à Bastia ou Ajaccio et une société rurale qui constitue la richesse identitaire et patrimoniale de notre île.

Les exemples le démontrent, par la réfection de nos routes départementales permettant aux jeunes et aux actifs de retourner dans leurs villages natals le week-end, par les services sociaux du département et les professions libérales qui prennent soin de nos aînés qui ont fait le choix courageux et sincère de demeurer dans leurs lieux malgré la désertification et malgré la disparition des services publics de l’Etat dans nos territoires les plus fragiles. Ce n’est pas avec ce genre de propos que l’’on pourra constituer une collectivité unique visant à redynamiser notre monde rural. Ce n’est pas en calomniant les élus et par-delà le peuple Corse qui leur a manifesté sa confiance que l’on trouvera apaisement et sérénité.

En omettant de dire la vérité, en omettant de souligner aujourd’hui l’action essentielle menée par nos deux départements auprès des populations les plus fragiles, Monsieur Talamoni montre ce qu’il est aujourd’hui, non pas un Corse épris de démocratie, mais un véritable technocrate bien plus proche de Bruxelles que de notre pays…

Amicalement ! »

Source http://republicains2b.com/2016/05/monsieur-talamoni-et-le-royaume-de-loutrecuidance/

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: