Breaking News

#Corse Campà Altrimenti « Lettre ouverte à Monsieur le Maire de Portivechju »

Suite au boycott par notre groupe du dernier conseil municipal et aux propos tenus par le premier magistrat, Campà Altrimenti a souhaité réagir via une lettre ouverte adressée à Monsieur le Maire.

Monsieur le Maire,

Nous nous étonnons que vous dénonciez « la politique de la chaise vide ». Venant de la part d’une majorité pratiquant le vide des commissions ou les commissions du vide (c’est comme on veut), cela pourrait prêter à sourire.

Et pourtant – que l’on en juge ! – en deux ans, les commissions « Education, Jeunesse et Sports », « Action sanitaire et sociale et Logement », « Action culturelle et patrimoine » ne se sont jamais réunies. Sur un total de 9 commissions municipales, cela fait un bon ratio. Quant à la commission du PLU, pour le moins importante pour l’avenir de notre ville et de notre territoire, elle s’est réunie pour la première fois – et dernière à ce jour – le 24 avril 2015…

Lors des rares commissions qui se réunissent (souvent en l’absence de membres de la majorité), accuser l’opposition de ne pas faire de propositions quand celle-ci n’est même pas sollicitée en amont des dossiers déjà ficelés a quelque chose d’étrange.

Afin que les porto-vecchiaises et les porto-vecchiais soient juges, nous ferons désormais nos propositions également par voie de presse.

Est-ce une conception nouvelle de la démocratie que de mépriser des élus – fussent-ils de l’opposition ! – en déclarant : « Aujourd’hui, il n’y a qu’un seul absent, ça veut dire que les sept autres élus ne sont pas à la hauteur pour débattre d’un budget et qu’ils comptent pour du beurre ? » (Corse-Matin, 15/04/2016) Au passage, le groupe Campà Altrimenti compte sept élus en tout et non pas huit, si l’on suit les propos du premier magistrat de la commune. Au bout de deux ans, et de nombreux conseils municipaux, ne pas connaître le nombre d’élus de l’opposition dénote bien dans quelle estime on les tient : quantité négligeable, c’est être déjà optimiste !

Quant à la question du quorum, encore une fois, les propos du leader de la majorité sont sans appel : « pour atteindre le quorum je dois m’appuyer sur la présence des élus de la majorité municipale, aujourd’hui il a été atteint que d’une seule voix. » (Alcudina, 15/04/2016)

Deux remarques s’imposent ici.
La première, c’est que l’opposition, effectivement, ne sert qu’à atteindre le quorum.
La deuxième, c’est qu’en dépit des alibis de calendrier, il semble bien que les conseillers municipaux de la majorité n’aient pas le même agenda. Or, leur leader ne parait pas s’être aperçu que, à cette fameuse séance, il manquait plus de conseillers municipaux de sa liste que le total de celle de l’opposition. Autrement dit, sans l’absence des élus de la majorité, la question du quorum ne se posait pas.

Mais ne voulant pas entretenir d’inutiles discordes, les élus de l’opposition réaffirment une nouvelle fois leur volonté de travailler ensemble pour le bien commun des porto-vecchiaises et des porto-vecchiais, surtout en ces temps difficiles. Nous ferons pour cela dans les jours à venir, de nouvelles propositions.

Dans l’attente, nous nous en remettons avec confiance à l’esprit de raison de chacun pour que nous relevions enfin les défis de notre ville ! Les porto-vecchiais attendent d’être entendus, informés, consultés, représentés par leurs élus. Ils n’attendent pas de l’équipe municipale des querelles de bas étages. Montrons-leur donc ensemble, que nous sommes prêts à travailler, pour eux et pour nous tous.

Les élus de Campà Altrimenti au conseil municipal de Portivechju.

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: