#Corse – Ghisonaccia : l’État peut et doit aider les exploitants agricoles

A l’invitation des élus et des socioprofessionnels locaux, le préfet de Haute-Corse, Louis Le Franc, s’est rendu sur différentes exploitations de la région. L’occasion pour le représentant de l’Etat de prendre connaissance des problématiques locales inhérentes aux différentes filières visitées.

Première visitée, la Sedarc qui, confrontée à une compétitivité de certains pays d’Amérique du Sud, ne peut lutter à armes égales dans le domaine de la production de pruneaux. Le coût de la main-d’œuvre est l’un des arguments fondés de ce déclin mais il n’est pas le seul. La vétusté du domaine dédié à cette culture rend 150 hectares sur 300 pratiquement inexploitables tandis que le label IGP (Indication géographique protégée) finit de porter l’estocade.

Source et suite de l’article

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: