6 prisonniers politiques dont 6 à Borgu – #Corse

Comme tous les ans ou presque depuis 2012, voici la liste non exhaustive des prisonniers politiques.Liste dont les adresses carcérales (MAI 2022), il y a eu des patriotes recherchés, d’autres assignés à résidence, des libérés sous contrôle judiciaire, des mises en examen depuis l’affaire Erignac, et surement quelques uns non listés, sans parler des anciens prisonniers politiques fichés S, tout comme les nouveaux (:/)Il y a aussi quelques renseignements sur le coût financier des familles lors d’un déplacement, et des informations personnelles pour ne pas oublier qu’ils sont avant tout, des pères, des enfants, des parents, des socios professionnels, des amis, des collègues de travail, des patriotes corses qui, aujourd’hui ne sont toujours pas libérés.

I Scrianzati

(Article mis à jour en fonction de l’actualité)

commandez en ligne vos produits « Corsu è Ribellu » du siècle dernier


BORGU

ALESSANDRI PIERRE

alessandri petru
Nombreux rapprochements refusés, nombreuses levées de DPS refusées. Libérable, semi liberté possible. Levée du DPS en MARS 2023, rapprochement familial le 11 avril 2022

ALAIN FERRANDI

FerrandiAlanuNombreux rapprochements refusés, nombreuses levées de DPS refusées. Libérable, semi liberté possible. Levée du DPS en MARS 2023, rapprochement familial le 11 avril 2022.

ALBERTINI JEAN CHRISTOPHE


Se constitue prisonnier le 23 août 2019. Condamné à 5 an de prison en Juillet 2019

ANTOINE PES


interpellé en octobre 2015  condamné à 10 ans de prison dont 2/3 de sureté le 17 janvier

ADRIEN MATARISSE


Adrien Matarise, interpellé le lundi 9 décembre 2019, assigné à résidence à Paris. Condamné à 6 ans de prison(20/04/2022). Se présente le vendredi 6 mai 2022 au tribunal de Bastia, incarcéré à Borgu.

JULIEN MUSELLI 

Interpellé en décembre 2019, assigné à résidence à Marseille, en procès en avril 2022. Condamné à 6 ans de prison (20/04/2022). Se présente le vendredi 6 mai 2022 au tribunal de Bastia, incarcéré à Borgu.

 


 

Libérés sous contrôle judiciaire / Procès à venir

JEAN-JOSEPH dit JOSE PAJANACCI à la prison d'(OSNI (DPS)

Interpellé en  décembre 2021, sous statut DPS pendant son incarcération en préventive. Libéré sous contrôle judiciaire le 20 avril 2022.

MANU THIBAULT-PAJANACCI à la prison de FLEURY MEROGIS (DPS)

Interpellé en  décembre 2021, en préventive, DPS, Libéré sous contrôle judiciaire le 12 avril 2022

GHILORMU GARELLI

interpellé le lundi 9 décembre 2019, déporté sur paris le 11, mis en examen et écroué le 12/13 décembre. Libéré le 11 juin 2020 et a été placé sous contrôle judiciaire. Réincarcéré en octobre 2020 à Borgu. condamné à 3 ans de prison dont 18 mois de sursis.(20/04/2022)

SERGE POILBLAN


Incarcéré depuis juin 2015, libéré en mai 2018 assigné à résidence avec bracelet électronique sur Paris. Rapatrié en Corse le 3 novembre 2018.  Procès en mars 2022 : cinq ans d’emprisonnement dont deux ans ferme. Inscrit au FIJAIT. Peine aménageable avec un bracelet électronique.


BenedettiFelix
Benedetti Félix
interpellé le 6 mars 2013,  Le 6 avril 2021L’appel du Parquet a été rejeté et le jugement de première instance confirmé. Il sera placé sous bracelet électronique sans retour en prison.

Anghjulu Denis Testa, 73 ans , interpellé le 6 octobre 2020, en détention préventive depuis le 10 octobre 2020. Remis en liberté pour raison médicale le 19 février 2021 et assigné à résidence à Nice. Retour en corse en 2021

Petru Baldacci, interpellé le 6 octobre 2020, en détention préventive depuis le 10 octobre 2020. Transféré à la prison de Borgo le 8 janvier 2021. Libéré le 19 février 2021

Thierry di Fraya, interpellé le 6 octobre 2020, en détention préventive depuis le 10 octobre 2020. Remis en liberté le 3 février 2021 et assigné à résidence à Tours. Fin de l’assignation à résidence et retour en Corse Novembre 2021 -mercredi 24

Jean-Pierre Santini, interpellé le 6 octobre 2020, en détention préventive depuis le 10 octobre 2020. Libéré le 10 decembre 2020, assigné à résidence à Villeurbanne (Lyon). Son contrôle judiciaire lui interdit notamment de se rendre en Corse. Retour en corse fin juillet 2021

Federicu Flori Pellerin 20 ans interpellé le 6 octobre 2020, en détention préventive dès le 10 octobre 2020 . Libéré de la prison de La Santé Le 28 octobre 2020 et assigné à résidence à Nice. retour en corse.amedi 9 avril 2016

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: