#Corse #International – “Le gouvernement français n’était pas disposé à bouger sans l’approbation du gouvernement espagnol”

(MEDIABASK) Le 15 décembre dernier, quelques jours avant les élections législatives à Madrid, le quotidien Gara a publié l’entretien en langue basque de David Pla. Incarcéré après son arrestation à Saint-Etienne-de-Baïgorry, le représentant d’ETA revient sur les différentes étapes du processus. Une analyse sur des événements qui ont marqué le conflit basque de ces dernières années dont MEDIABASK vous propose la traduction.

Si la publication de cet entretien a été retardée jusqu’à la veille des élections, c’est parce que Gara attendait de connaître le titre avec lequel il devait présenter l’interviewé. David Pla a confirmé qu’il fait toujours partie des représentants désignés par ETA pour la résolution du conflit. Cette confirmation donne une dimension et une signification particulière à cette interview.
BasqueEuskalHerrirraQuelles conclusions tirez-vous des arrestations qui ont eu lieu à Ossès et à Saint-Etienne-de-Baïgorry ?

Les deux opérations de police ont pour but de conditionner le processus à long terme. Suite aux arrestations d’Ossès, mais également lors de l’opération policière de Biarritz qui les avait précédées, les Etats ont clairement revendiqué leur souhait d’entraver la mise sous scellé par ETA de son arsenal. Et nous pouvons conclure que nos arrestations cherchaient, entre autre, à entraver les relations entre ETA et les différents acteurs. Ces opérations s’inscrivent dans le cadre d’une stratégie de guerre déployée par les Etats espagnol et français, dans le seul but d’empêcher toute avancée.

La suite en détail « sur le site de Mediabask

MEDIABASK7r

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: