#Corse Debout la France « soutient » le collectif « A DROGA FORA »

Sur sa page facebook, la version locale de « Debout la France » de Nicolas Dupont-Aignan, portée en corse aux territoriales par Hyacinthe Santoni, apporte son soutien au collectif du mouvement national « A DROGA FORA ».

Voici le communiqué :

Communiqué de soutien au collectif « A Droga Fora » :

Le problème de la drogue en Corse devient de plus en plus grave à mesure que les années passent. C’est pourquoi nous considérons que la lutte contre ce fléau doit être une des priorités de la prochaine mandature de l’assemblée de Corse. Depuis quelques années, un collectif entre clairement en résistance contre ce fléau il s’agit du collectif « A Droga Fora ». Nous tenons tout d’abord à apporter notre soutien total à ce collectif. En effet, nous considérons que certains sujets dépassent de très loin les clivages politiques. Nous sommes confrontés à une recrudescence de consommation de drogue sur notre île, aussi bien « douces » que « fortes », cela ne doit pas être pris à la légère, et l’unité des Corses face à ce sujet doit être de mise. Il s’agit donc d’apporter des solutions permettant à terme d’endiguer ce phénomène. Mais ces solutions doivent être présentées dans un discours général vis-à-vis de la politique éducative de notre île.

drogafora

En effet, force est de constater que la jeunesse Corse est laissée à l’abandon, sans aucune solution d’avenir. Les corses n’arrivent plus à accéder au logement ni à l’emploi, ils perdent leur culture, ne parlent plus leur langue,… Alors bien évidemment, il ne s’agit pas d’excuser mais plutôt de comprendre, pour savoir sur quelles bases éducatives nous pouvons apporter nos solutions. Il s’agit aussi de dénoncer la politique du gouvernement qui tend à rendre les drogues dites « douces » légales, dans un futur proche. Cette politique française actuelle nous mènes droit à l’abattoir. Pourtant des mesures locales peuvent être prises pour endiguer ce phénomène. Concernant le domaine de la sensibilisation, Nous proposons :

– Des interventions de personnes compétentes dans les milieux scolaires et universitaires afin de créer une prise de conscience générale de la jeunesse face à ce danger qui la menace.

– L’allocation de fond pour les communes destinée à la création de centre de sensibilisation contre la drogue et d’aide aux victimes de ce fléau.

– la collaboration totale des élus et du corps enseignant, au travers de réunions permettant la mise en place de mesure de prévention au sein même du milieu scolaire.

Malgré le travail de sensibilisation qui peut être effectué, la répression ne doit pas être mise sur le banc. En effet, là aussi des solutions peuvent être apportées. Nous proposons donc :

– Des réunions et des discussions entre les élus et les forces de police afin de permettre la mise en place de mesure réelles et immédiates vis-à-vis de ce phénomène.

– Une dérogation étatique, nous permettant d’avoir une force législative, concernant le domaine de la lutte contre la drogue, afin d’établir des actes concrets et ayant force de lois pouvant s’adapter à notre situation locale, différentes des autres régions.

– Et bien sûr, nous nous engageons à refuser tout projet de législation de drogues dîtes « douces ».

Voilà 6 mesures fortes que nous pouvons proposer, certaines plus difficiles que d’autres à mettre en œuvre, mais même si cela semble difficile, nous considérons qu’une volonté politique claire, objective et réaliste, aboutira forcément à des résultats permettant à terme d’endiguer ce phénomène. Et cela concerne tous les autres sujets de sociétés, car certes, il existe sur notre ile de nombreux points négatifs (acculturation, coût de la vie, absence de projets à long terme, dépossession immobilière, bétonisation, exil, fraude électorale massive, clientélisme forcené, banditisme chronique,….) Mais, justement, puisqu’il y a tant de problèmes, pourquoi, au lieu de les fuir dans l’enfer de la drogue, ne pas les affronter en face, pour construire une Corse meilleure ? Il y aurait tant de choses à faire. Pourquoi rester inactif ?

Notre réponse est claire, à l’instar du collectif « A Droga Fora », nous ne resterons pas inactifs et nous ne regarderons pas mourir notre terre sans réagir.

Debout la Corse

Produit CORSU E RIBELLU

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: