#Corse, #Ligue2 – Pour Corsica Libera, la haine anti corse à l’encontre des clubs insulaires est intolérable

Conférence de presse de Corsica libera du mercredi 19 octobre 2011 – Le monde du football est l’héritier des arènes de l’Antiquité où la foule pouvait se défouler. Aujourd’hui, le Sporting Club de Bastia en général et les clubs corses en particulier sont devenus le défouloir sur lequel la France entière vomit son racisme anti corse. Il suffit de lire les commentaires des internautes dès qu’un incident concernant un club corse est surmédiatisé pour le comprendre.

Les derniers incidents survenus à Furiani le démontrent, de même que les sanctions prises à l’encontre du GFCOA il y a quelques semaines seulement. Le club ajaccien a été condamné lourdement (amende, suspension de dirigeants et joueurs, et 2 points retirés en championnat) pour une altercation entre dirigeants et une bagarre avec des supporters adverses 30 minutes après le match. Ces supporters toujours dans le stade pendant le décrassage ont copieusement insulté les joueurs corses, une altercation s’en est suivie.

Et comme à l’accoutumée seul le club corse a été lourdement sanctionné alors même que le match se déroulait à Beauvais et que le club accueillant est responsable de ses supporters. Imaginez la situation inverse…

Nous rappelons qu’à ce jour, le Sporting Club de Bastia demeure le seul club du championnat français à qui on a enlevé des points pour de pseudo accusations d’insultes racistes. Pour des insultes bien plus graves à l’encontre des Chtis le Paris Saint Germain n’a eu aucune sanction.

Le président de la ligue de football professionnel, monsieur Thiriez, par ailleurs avocat de la Communauté d’Agglomération de Bastia à travers son cabinet – sans commentaire, et merci monsieur Zuccarelli –, ne manque jamais une occasion de stigmatiser le football corse. Son attitude et les propos qu’il tient et réitère systématiquement confinent au racisme anti corse.

Dès qu’il y a un incident, Monsieur Thiriez se permet de communiquer immédiatement contre le Sporting, avant même d’avoir entendu les parties-prenantes, et déverse toute sa haine anti corse.

Samedi dernier, il a jugé et condamné le SCB sans avoir aucun élément du dossier. Cela rappelle d’autres régimes et d’autres époques.

Nous l’avons bien compris la réussite du football corse ces derniers mois l’indispose. Des Corses champions, des Corses qui montent en ligue 1, en ligue 2, en national et même en CFA, c’en était bien trop pour monsieur Thiriez. Les délégués qu’il envoie sur nos terrains semblent atteints de la même maladie.

Le rapport rendu sur le match Bastia/Monaco prouve qu’ils mentent ! Heureusement que le club a des vidéos pour rétablir la vérité ! Samedi dernier, les joueurs lensois ont passé le match à provoquer et à frapper, et les images vidéos – disponibles sur le site officiel du Sporting club de Bastia – montrent clairement les agressions des joueurs lensois contre un stadier (attaqué à coups de pieds), le président du club (bousculé violemment dans le dos) et un dirigeant (gravement blessé par une reprise de volée en pleine tête).

Malgré ces éléments probants, monsieur Thiriez et la ligue s’apprêtent à condamner une nouvelle fois le Sporting pour tenter de le faire disparaître !

C’est intolérable et nous n’accepterons pas de nouvelles sanctions à l’encontre d’un club qui est depuis des décennies le porte-drapeau de la Corse. Nous apportons notre soutien aux dirigeants (nous souhaitons un bon rétablissement à Alain Seghi) et aux supporters du Sporting Club de Bastia et nous ne manquerons pas de participer aux prochaines mobilisations pour faire valoir les droits des clubs corses.

Corsica Libera

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: