Breaking News

#Corse – Réforme des collectivités : le débat se poursuit

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Quels territoires pour quelles compétences et avec quels moyens? La seule formulation de la question, laisse entrevoir toute la complexité du débat ouvert hier matin (vendredi) à l’occasion du congrès des maires de Corse- du-sud. Il s’agit bien entendu de la reforme des collectivités territoriales et plus précisément des schémas départementaux de coopération intercommunale. Lorsque l’on sait ce qui s’est passé en Haute Corse, à propos de cette question épineuse de coopération intercommunale, on pouvait penser que ce serait également en Corse du Sud une levée de bouclier. Et bien non! Face aux propositions de réorganisation du territoire proposées par l’état, 30 % des communes ont répondu favorablement, 30 % environ s’y sont opposées et le reste demeure toujours dans l’incertitude. Il est vrai que la déclaration de Francois Fillon il y a quelques jours, a jeté un véritable pavé dans la mare à propos de cette reforme. La loi sera appliquée mais elle ne le sera pas à marche forcée; c’est la nouvelle doctrine affichée à Paris et celle-ci est évidement valable pour la Corse.

> Lingua corsa

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Chì tarritorii pà chì cumpetenzi è cù chì mezi ? A sola furmulazioni di a quistioni laca spuntà tutta a cumplessità di u dibattitu apartu arimani (vennari) à l’uccasioni di u cungressu di i merri di u Pumonti. Si tratta ben’intesa di a riforma di i cullettività tarrituriali è di modu più pricisu di i schemi dipartimintali di cuuperazioni intercumunali. Quandu si sà ciò chì hè accadutu in Cismonti, à prupositu di issa quistioni difficiuli di cuuperazioni intercumunali, si pudia pinsà ch’ella saria dinò u casu pà a Corsica Suttana ! È innò ! Di pettu à i pruposti di riurganisazioni di u tarritoriu fatti da u Statu,30% di i cumuni ani vutatu di sì, circa 30 % si sò upposti è ciò chì firmava hè sempri inde l’incertezza. Hè vera chì a dichjarazioni di François Fillon calchì ghjornu fà,hà disturbatu assai. A legi sarà appiecata ma ùn la sarà micca par forza ; hè a duttrina nova mustrata da Parighji è quissa quì hè bella sicura valevuli pà a Corsica.

Ecoutons Jean Jacques Panunzi, président du département de Corse du Sud.

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: