Breaking News

#Corse – Violence : Les comptes de 2011

Déja une vingtaine de morts violentes cette année. Un peu moins, pour l’instant, qu’en 2009. Retour sur ces affaires qui, une fois de plus, ont ensanglanté la Corse… Sinistres comptes. Ces dernières années, durant lesquelles on a assisté à une accumulation de règlements de comptes, c’est 2009 qui remporte la palme avec 44 assassinats et tentatives. En 2011, les comptes ne sont pas bouclés, mais l’on est déjà à une vingtaine de morts violentes, sans compter les tentatives. Même si, parmi ces chiffres, figurent des assassinats « familiaux » que l’on ne peut faire figurer sur la liste des règlements de comptes (nous n’en avons d’ailleurs pas tenu compte dans notre dossier).

Cependant, ils illustrent aussi le climat de violence qui existe en Corse. Cette année, mais ce n’était pas la première fois dans l’île, on a même tué des élus connus : Dominique Domarchi et Marie-Jeanne Bozzi. Et, c’est presque, peut-être, plus inquiétant, on a vu se développer de « petits » règlements de comptes qui ont touché des jeunes pour des histoires qui n’en valaient sans doute pas la peine (Rémy Ficelli, Jean-Baptiste Aveni, Ali Sarouk Ponsard ou Dimitri Bourgeaud). Des affaires qui, sans doute, il y a quelques années, se seraient réglées à coups de poing et non à coups de calibre. Mais les armes sont descendues dans la rue avec un modèle de violence qui appartenait jusqu’ici aux seuls voyous.

Source et suite de l’article

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: