Breaking News

Corse – Procès Colonna : et si on séparait l’Etat et la Justice ?

Procès Colonna ….. le 3ème procès débute le 2 mai à Paris . Il devrait durer jusqu’à la fin juin …. Hier, à Ajaccio, le Comité pour l’Abrogation des Lois Anti Terroristes a tenu une conférence de presse. Parmi les signataires du CALAS, on trouve l’euro-député Francois Alfonsi, l’ancien bâtonnier des avocats d’Ajaccio, Philippe Gatti, André Pacou, élu de la Ligue des Droits de l’Homme et le Père Gaston Pietri. Tous réclament la tenue d’un procès équitable … passant obligatoirement par une reconstitution des faits … Le père Gaston Pietri demande par ailleurs que s’effectue sur cette affaire une séparation des pouvoirs politique et de justice.

A moins de 2 semaines de l’ouverture du troisième procès d’Yvan Colonna devant la cour d’assises speciale de Paris, les signataires en Corse de l’appel CALAS, comité pour l’abrogation des lois antiterroristes, ont clairement exposé ce matin leurs attentes. La première : gommer une lacune evidente avec l’annonce rapide à l’occasion de ce nouveau rendez-vous judiciaire d’une reconstitution des faits, passage indispensable à un procès satisfaisant ont-ils précisé. Les quatre signataires de l’appel CALAS ont dénoncé la justice d’exception poussée par la raison d’Etat … Ils attendent donc de ce troisième procès Colonna qu’il respecte l’ensemble des règles, tant pour la partie civile que pour la défense.

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: