X

(CorseMatin) Bruxelles réclame à la France le remboursement d’un milliard d’euros dans le cadre de la politique agricole commune (2008/2012). Une source européenne a indiqué que notre territoire était concerné

logo corsematin2011

Des sueurs froides ont parcouru les échines des agriculteurs corses, une fois de trop dans le viseur. À l’origine de cette affaire, la commission européenne a fait savoir que la France devra lui restituer un milliard d’euros d’aides agricoles qui lui auraient été versées à tort, pour des raisons cumulées de fraudes et d’erreurs, et ce, pour la période 2008/2012, dans le cadre de la Pac, la politique agricole commune. Une somme qui correspond à 2 % environ des quelque 40 milliards perçus et qui a été finalisée à l’issue d’une longue période de négociations entre Paris et Bruxelles.

« Les agriculteurs ne seront pas comptables de cet apurement. Ils ne sont pas concernés et les aides à venir ne bougeront pas »,a rassuré Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture.

LIRE LA SUITE SUR LE SITE CORSE MATIN

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)