#Corse – Les vœux de Bernard Cazeneuve seront-ils partagés par les Corses?

(CorseMatinLes 9 et 10 janvier, le ministre de l’Intérieur sera en Corse. Profitant de la cérémonie des voeux en préfecture d’Ajaccio, il clarifiera la position du gouvernement sur les propositions des élus insulaires

logo corsematin2011

Je suis Corse donc je suis franc », avait déclaré en juin dernier Bernard Cazeneuve. De la franchise, c’est précisément ce qu’attendent les Corses en ce début d’année, à l’occasion de la venue du ministre de l’Intérieur les 9 et 10 janvier à Ajaccio. Ce déplacement ministériel n’est pas surprenant sur le fond.

L’assemblée de Corse s’étant penchée sur un certain nombre de sujets aussi importants que novateurs ces derniers mois – coofficialité, statut de résident, inscription de la Corse dans la Constitution, réformes institutionnelle et fiscale – il est grand temps que le gouvernement clarifie le jeu politique.

On sait que Bernard Cazeneuve n’est pas favorable à la coofficialité, ni au statut de résident, mais que pensent officiellement les plus hautes autorités de l’État de l’ensemble des propositions insulaires ? La réforme des institutions effacera-t-elle les autres sujets ? Comment ont-elles perçu la dernière délibération de l’assemblée de Corse approuvant l’idée d’une collectivité unique ? Dans quel délai et dans quelles conditions peut-on mettre en place la nouvelle organisation territoriale ? Le peuple sera-t-il consulté ? Le mandat des conseillers généraux peut-il être réduit ? Les questions sont légion et les contraintes multiples pour que cette réforme soit applicable au 1er janvier 2017.

Lire la suite sur CORSE MATIN

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: