Breaking News

#Corse Municipale #Ajaccio « A Manca oghje più che mai »

Les tractations autour de la future composition de la liste conduite par Simon Renucci, peuvent déboucher par la présence de personnalités indiscutablement de droite.
Même en supposant qu’elles se refusent à figurer sur le montage prévu par l’ancien premier magistrat, il n’en reste pas moins que leur présence est sollicitée.

ajaccio election Municipale corse corsicaDès lors, les cartes se brouillent. La droite qui s’assume en tant que telle, devenant au moins plus lisible et prévisible. Ce qui n’est pas le cas de la coalition envisagée par Simon Renucci et ses proches conseils.

Lors des dernières municipales, nous appelions à voter dès le premier tour pour l’ancienne majorité. A cela au moins deux raisons. La première évidente pour nous, consistant à battre la droite. La seconde tenait à la constatation que des nationalistes de gauche pouvaient s’allier avec la gauche plurielle, pour un contrat de gouvernance démocratique et progressiste.

Cet élan est brisé par les contorsions d’un leader plus préoccupé des « savantes » combinaisons politiciennes, que d’un réel projet répondant aux enjeux de l’heure. L’approfondissement des terribles difficultés sociales supportées par un nombre croissant d’ Ajacciens, implique des mesures de fond. Elles ne pourront être mise en œuvre, si ce gouvernement persiste à infliger une politique d’austérité. Politique qui fait subir aux classes laborieuses un fardeau fiscal aussi lourd qu’injuste. Politique qui réduit de manière drastique les budgets du service public et des collectivités territoriales.

A l’évidence, Simon Renucci, se satisfait du virage libéral du duo Hollande/Valls. Pire, il anticipe des recompositions souhaitées par le premier ministre qui veut liquider le peu d’héritage de gauche du Parti Socialiste. Se satisfait-il lui et les composantes nationalistes alliées, des positions de ce gouvernement en ce qui concerne la cooficialité ? Pour l’heure, leurs réactions sont quelque peu inaudibles.

L’avenir politique de notre ville s’assombrit, car tous ses éléments conjugués ne peuvent que favoriser un vote encore plus important pour le Front National. Et ce ne sont pas les programmes et les actions des multiples composantes nationalistes qui peuvent offrir une véritable alternative. D’autant que certains de leurs membres se livrent à des surenchères populistes et sécuritaires.

Tous ces partis et mouvements sont par ailleurs déjà inscrits dans la perspective des territoriales, ce qui éclaire sur les petites manœuvres de l’heure. La réaction de l’électorat populaire risque fort d’être une réplique sismique, qui en laissera plus d’un face à ses responsabilités.

Jouer à la roulette russe avec les conditions de vie des gens est une pratique socialement immorale et politiquement dévastatrice.

Nous appelons fraternellement tous les nationalistes de gauche, à exiger de Simon Renucci, la constitution d’une liste expurgée des éléments de droite, et une prise de position critique face aux menées gouvernementales. En ce qui concerne A Manca, cette exigence à minima, doit être satisfaite. Dans le cas contraire, nous ne négligerons aucun effort pour que se constitue une liste patriotique de gauche.

A MANCA

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: