#Corse @SimonRenucci « Le futur hôpital d’Ajaccio »

Avant même son premier mandat de maire en 2001, Simon Renucci s’était engagé pour la construction d’un hôpital neuf pour remplacer la Miséricorde, qui n’est plus adapté depuis bien longtemps.

hopitalC’est une priorité de santé publique !

Pendant treize ans, la Ville a été partie prenante de toutes les démarches. Pendant toutes ces années la majorité municipale, mais aussi la gauche à l’Assemblée de Corse et Simon Renucci à l’Assemblée nationale se sont battus, avec acharnement et pugnacité, pour la construction d’un nouvel hôpital.

Un terrain a été acheté, la Ville a approuvé le choix. Le projet d’hôpital a été intégré au PLU, chacun en avait connaissance. Il n’y avait donc pas le moindre doute sur la volonté de Simon Renucci et de la Ville à délivrer un permis de construire pour un projet qu’elle soutenait, qui plus est sur un espace qui avait été désigné dans son document d’urbanisme pour le recevoir !

Il faut être d’une singulière mauvaise foi à vouloir faire naître une polémique artificielle sur un dossier aussi primordial pour Ajaccio.

Il y a aussi une grande dose d’irresponsabilité à vouloir fragiliser un projet d’intérêt public majeur au nom de considérations bassement politiciennes.

Il faut enfin, et doit-on encore s’en étonner au vue des sept mois écoulés, n’avoir aucune cohérence dans son action pour dénoncer aujourd’hui ce que l’on a soutenu hier. En effet, toutes les motions et délibérations qui ont été prises au conseil municipal concernant l’hôpital ont toujours été adoptées à l’unanimité.

Mais cela n’a jamais empêché certains élus, en particulier Laurent Marcangeli, Stéphane Sbraggia et Simone Guerrini, de se renier. Ils l’ont fait pour le parking, quitte à asphyxier le centre-ville. Ils sont prêts à le faire pour l’hôpital, quitte à compromettre la sécurité sanitaire des 150.000 habitants de la Corse-du-Sud.

Alors que partout ailleurs des hôpitaux sont fermés ou regroupés, devons-nous passer notre temps à polémiquer inutilement et vainement sur un équipement neuf de 300 lits ? Est-ce bien responsable?

C’est là que réside le scandale ! Et c’est bien là aussi qu’il faut dénoncer l’imposture !

Faremu sventulà, ardita è fiera, a bandera Aiaccina fianc’à fiancu à la cara Testa Mora.

SIMON RENUCCI

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: