#corse Chambres d’agriculture ponctionnées par l’Etat : les agriculteurs ne se laisseront pas faire

(Julien Pernici – Alta Frequenza) – Nous vous en avons déjà parlé, une réunion de crise s’est tenue ce mercredi à la chambre d’agriculture de Haute-Corse à l’occasion d’une journée porte close comme dans toutes les autres chambres d’agriculture.

alta-frequenzaEn effet, l’Etat, à l’instar de ce qui a été fait avec les chambres de commerce, va prélever, sur trois ans, 90 millions d’euros dans les fonds de roulement de toutes les chambres comptant plus de 90 jours de fonds de roulement disponible. La chambre de Haute-Corse compte un peu plus de 250 jours de fonds de roulement et va donc en payer le prix en 2015 avec près de deux millions d’euros prélevés.

Une aberration pour la chambre d’agriculture qui devra trouver de l’argent pour combler ce manque à défaut de quoi son fonctionnement et même l’emploi dans le cas le plus pessimiste seraient altérés. Et alors que Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, doit se rendre en Corse fin novembre, Joseph Colombani, président de la chambre régionale d’agriculture n’hésite pas à endosser ses habits de syndicaliste et à lancer un message à l’Etat. Les agriculteurs, s’ils venaient à être floués, sont prêts à la confrontation et à l’action.

On écoute Joseph Colombani sur ALTA FREQUENZA

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: