Pour l’APC, «il faut généraliser l’enseignement du #Corse»

Hier matin, l’associu di i parenti corsi a rappelé les actions qu’elle mènera durant cette année scolaire : transfert de compétences à la CTC, brigade d’intervenants pour palier le manque d’enseignants…

corsematin-associuPas de répit ni de repos pour les fédérations de parents d’élèves qui, d’une année sur l’autre, renouvellent leurs actions en faveur de l’éducation.

C’est le cas de l’APC (Associu di i parenti corsi) qui tenait hier, à rappeler les orientations qu’elle s’applique à mettre en œuvre depuis la rentrée.

L’un des enjeux fondamental pour ces parents d’élèves se situe au niveau du calendrier, des rythmes scolaires mais aussi du contenu des programmes. Pour l’association, il revient à la collectivité territoriale, et non au rectorat, de décider de la durée des vacances et d’arrêter la date de rentrée en septembre.

« Nous pensons qu’il faut ramener les congés intermédiaires de Toussaint et de février à une dizaine de jours et faire reprendre la classe à partir de la mi-septembre. Ce serait mieux par rapport au climat, à l’aspect culturel et aux données économiques. Nous tenons d’ailleurs à réitérer notre soutien au recteur pour avoir décrété férié le 8 septembre », explique Denis Luciani, président de l’APC. Dans le cadre des évolutions institutionnelles que l’assemblée de Corse prépare, nous pensons que l’éducation en fait partie. »

Lire la suite sur CorseMatin

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: